• Cabinet Hypnose Périnatal

Hypnose et Infertilité

Mis à jour : 26 nov. 2019

Sources : Fiv.fr Santé Magazine


Sous hypnose, le corps et l’esprit se relâchent totalement. Cette discipline est aujourd’hui de plus en plus sollicitée par des femmes inquiètes de ne pas tomber enceintes. Les patientes affrontent leurs peurs et leurs blocages. Quelque chose se dénoue en elles.


L’inconscient est capable de mobiliser des ressources intérieures, des potentialités susceptibles de conduire aux changements désirés. L’hypnose Ericksonienne a pour but d’amener conscient et inconscient à travailler ensemble pour déclencher les changements utiles à la résolution du problème.



L’hypnose est pratiqué en routine dans des centres de PMA en Suisse, en Autriche et en Allemagne.

INTÉRÊT DE L’HYPNOSE SUR L’INFERTILITÉ

• Dépasser la déception et/ou la culpabilité de ne pas être enceinte «spontanément»

• Accepter et vivre les techniques de procréation médicalement assistée

• Gérer les difficultés physiques et psychologiques liées au contexte et aux traitements

• Transformer l’impatience en une attente plus sereine et confiante

• Préparer et visualiser positivement la future grossesse

• Vivre un couple harmonieux et une sexualité épanouie

• Faire abstraction d’un train de vie trépidant


Le Dr Paul Cohen-Bacrie, biologiste de la reproduction et directeur du laboratoire d’Eylau (Paris), a tenté l’expérience. Un membre de son équipe était formé à l’hypnose. "Nous avons essayé avec quelques patientes nerveuses et stressées, au moment du replacement de l’embryon".

Chez les femmes qui ont un col de l’utérus légèrement coudé, l’effet relaxant de l’hypnose aide à le redresser, ce qui favorise l’implantation et améliore sans doute le taux de réussite.


L’hypnose se pratique déjà dans des centres d’assistance médicale à la procréation (AMP) en Suisse, en Autriche et en Allemagne.


En dehors de l’AMP, les hypnothérapeutes sont sollicités par des jeunes femmes inquiètes de ne pas tomber enceintes.


COMMENT SE DÉROULE UNE SÉANCE ?

En agissant sur des blocages inconscients, l’hypnose peut contribuer à augmenter les chances de tomber enceinte. Certaines femmes sont particulièrement concernées.


- Vous avez peur de la grossesse, de l’accouchement et de ne pas être une bonne mère. - Vous êtes hyperactive et débordée de travail : il ne reste pas beaucoup de place dans votre emploi du temps pour l’arrivée d’un bébé. - Vous cherchez à tout contrôler, y compris la rencontre d’un ovule et d’un spermatozoïde.


La patiente est alors mise sous hypnose. Elle accepte de perdre le contrôle et de se laisser aller, guidée par la voix du thérapeute. On part des croyances ou des sensations propres à chaque patiente : Imaginer la muqueuse de l’utérus créer un nid pour accueillir l’embryon, ou pour celles qui ont la sensation d’être nouées, on essaie de relâcher et de desserrer le ventre.


Témoignage de Natasha, 33 ans :

« J’essayais de tomber enceinte depuis plus d’un an, sans succès, alors que mon mari et moi n’avions, a priori, aucun problème physique. Je suis tombée enceinte un mois après la deuxième séance d’hypnose ! En fait, je crois que j’avais peur de perdre ma liberté, de ne plus pouvoir vivre ma vie de femme. J’avais aussi des craintes par rapport à mon travail : je m’inquiétais de perdre ma place, d’être mal vue.

Sous hypnose, j’ai visualisé des objets, des personnes et des souvenirs associés à ces craintes. J’avais la sensation de tomber, de me laisser aller, de me détacher de tout. C’était surprenant, mais ça m’a aidée à me détendre. J’ai très bien vécu ma grossesse et le fait d’être maman. »


Plus d'informations : Cabinet Hypnose Périnatale - Paris 06 79 74 29 13